La richesse linguistique de la Nouvelle-Calédonie résulte à la fois de la diversification des langues autochtones issues du premier peuplement et de l’apport des langues nouvelles depuis les premiers contacts avec l’Occident.

Dans cette importante contribution introductive sur les langues, Jacques VERNAUDON, Maître de conférences à l’université de la Polynésie française, nous explique les enjeux de ce patrimoine qu’il convient de valoriser et de transmettre, notamment par l’enseignement et dans les familles.

pdfTélécharger le fichier9.57 Mo

Portrait de votre tribu 

 La société kanak est structurée autour d'une organisation coutumière propre dont le clan est la base. Les clans se réunissent en tribus, au sein de districts coutumiers, eux-mêmes regroupés en aires coutumières.

source ISEE

La tribu est, depuis 1867, la reconnaissance administrative de l'organisation kanak.

Le panorama des tribus, réalisé en 1996 par l'ISEE avec le partenariat du sénat coutumier, dresse un portrait statistique des 341 tribus et des 57 districts coutumiers que compte la Nouvelle-Calédonie. Il aborde plusieurs thèmes au niveau provincial, communal et tribal : la situation géographique, la démographie, l'activité, le niveau d'études, le logement, l'équipement, l'appartenance ou la résidence.