Faisant partie des 28 langues kanak de la Nouvelle-Calédonie, qui appartiennent à la famille austronésienne du groupe océanien, le paicî, est la langue de la Grande-Terre la plus parlée. Selon le recensement ISEE de 1996, elle comptait 5498 locuteurs répartis sur les deux versants de la Grande-Terre : sur la côte est, de Monéo jusqu’à Amoa et sur la côte ouest, de Koné jusqu’à Pouembout et une partie de Poya.

Le paicî côtoie aussi d’autres langues comme l’ajië (dans la commune de Poya et la partie sud de Ponérihouen), le cèmûhî (au-delà de la vallée d’Amoa) et les dialectes de la région de Voh- Koné.
Pour obtenir davantage d’information sur l’alphabet, la phonologie, la graphie...nous vous invitons à visiter la page dédiée au paicî sur le site de l’Académie des langues kanak.