Le comité de suivi a constaté la progressive appropriation de la cohérence des axes de travail engagés par la loi, même si la mise en application « en bloc » des programmes d’enseignement à la rentrée 2016, à l’école primaire et au collège, avait pu créer une certaine tension chez les acteurs, enseignants, chefs d’établissements, directeurs d’école et inspecteurs pédagogiques.
Le comité a également remarqué que la réflexion sur la personnalisation de l’aide et l’évaluation avait permis de remettre en relief l’attention à apporter à chaque élève afin que chacun puisse, dans sa propre progression, maintenant organisée en cycles, aller vers la maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

Lire le rapport synthétique (18 pages)

Lire le rapport complet ( 136 pages)