Penser discriminationsLe rapport de "la conférence de consensus" réunie par l'académie de Créteil pour "penser les discriminations à l’école" et les combattre vient d'être publié.

Sur de nombreux points, ce document constitue une synthèse des données scientifiques sur ce thème, et les préconisations portent essentiellement sur davantage de formation, initiale et continue. Certaines toutefois, notamment sur les stages des élèves des lycées professionnels, sur la carte scolaire, sur l'orientation, voire sur les pratiques pédagogiques sont davantage dérangeantes.

Prendre en compte la motivation des élèves

Annexe 1 : Dossier de candidature Passpro 3e

Annexe 2 : Lettre de motivation guidée Passpro 3e

"Limiter les effets de concurrence entre établissements"

Le jury, composé à cet effet, propose de "favoriser le regroupement des établissements par filières pour un cahier des charges collectif quant aux normes institutionnelles sur la qualité des stages et les objectifs de formation dans l’entreprise" et de "créer des espaces par bassins ou par districts pour faire remonter les problèmes rencontrés par l’École ou par les entreprises". Il demande aussi "former les équipes éducatives à développer individuellement et collectivement la capacité à entendre ce que vivent les élèves sur les lieux de stage".

Il faut également noter une préconisation, la création d'un "comité académique de déontologie associant des professionnels de tous les métiers de l’Education nationale".

 Il est rappelé que la loi "visant à lutter contre la discrimination à raison de la précarité sociale" a été publiée le 25 juin. Elle est en grande partie applicable à la Nouvelle-Calédonie.